Liste des ouvrages publiés et soutenus par la Chaire MPDD

2020

Image credit: © Presses des Mines

Association Evénement OSE– Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques de MINES ParisTech, Quels vecteurs énergétiques pour une mobilité décarbonée ?, Collection Développement durable, 2020, 978-2-35671-603-3. <hal-02735858>

Quels vecteurs énergétiques pour une mobilité décarbonée ? – 26 septembre 2019 : 19e édition de l’événement organisé par les étudiants du Mastère Spécialisé© OSE (Optimisation des Systèmes Énergétiques) du Centre de Mathématiques Appliquées de MINES ParisTech. Pour la promotion 2018 du Mastère Spécialisé© OSE de MINES ParisTech, la thématique des vecteurs énergétiques pour la mobilité a été le fil conducteur des sujets de réflexion tout au long de son année de formation…

…Le congrès OSE est l’un des aboutissements de ces réflexions. Parrainé par l’ADEME et soutenu par IZIVIA, GRTGAZ et la Chaire Modélisation Prospective au service du développement durable, il se compose de présentations articulées autour de deux tables rondes. Après un discours d’ouverture du Sénateur Marc DAUNIS, le contexte actuel de la mobilité a été exposé par l’ADEME. Les technologies au service de la mobilité ont ensuite été présentées (IFPEN, TOYOTA, ADEME) ainsi que les notions d’Analyse de Cycle de vie indispensables pour poser les fondements pour la première table ronde consacrée à « mettre l’usager au cœur du débat afin de dégager les vecteurs les plus pertinents à utiliser selon les usages » avec la participation de GRTGAZ, IZIVIA, ATAWEY et Scity.Coop. Après quelques illustrations de cas concrets (GRTAZ, SAP), la deuxième table ronde consacrée à « comment concilier les acteurs du public et du privé pour une mobilité durable ? » a réuni l’ADEME, Paragon Mobility, PitPoint, la région PACA et le Sénateur Marc Daunis. Enfin, une vision prospective a été présentée par la Chaire MPDD de MINES ParisTech, RTE, IFPEN et l’ADEME pour clôturer cette journée. Pourquoi un congrès sur le thème des vecteurs énergétiques pour une mobilité décarbonée ? Ce sujet est un enjeu d’actualité et au cœur des débats autour de la transition énergétique. Le développement de la mobilité décarbonée s’étend bien au-delà d’un simple exercice technico-économique, il est un vrai phénomène de société où doivent agir en symbiose les acteurs du public et du privé afin d’atteindre des objectifs très ambitieux. Le vecteur énergétique universel pour une mobilité décarbonée n’existe pas, on peut adapter les modes de transport au vecteur, mais la réciproque peut être toute aussi pertinente. Alors où se trouve le meilleur compromis ? Le congrès OSE aborde ces domaines et tente d’éclairer des futurs possibles avec les acteurs qui développent et valorisent la mobilité décarbonée. Qui sont les intervenants ? Les conférenciers et invités des tables rondes sont des experts et représentants d’industries et d’institutions à même d’apporter une contribution inédite et pertinente aux nombreuses questions soulevées par l’avenir de la mobilité décarbonée.

Plus d’informations, cliquez ici.

Image credit: © Presses des Mines

Gilles GUERASSIMOFF et Lise ADEGNON (Dir.), L’hydrogène : un vecteur pour la transition énergétique, Presses des MINES, Collection Développement durable, 2020, 978-2-35671-602.<hal-02735816>

La question de la transition énergétique se pose comme une réforme nécessaire des solutions énergétiques dans leur ensemble : comment réduire leur empreinte carbone, en termes de production d’énergie, mais aussi dans notre utilisation de celle-ci au quotidien et ce, à travers le globe ? Cette question complexe nécessite une approche systémique afin que des solutions performantes, durables et favorables pour l’environnement puissent émerger…

…Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés à l’hydrogène en tant que vecteur énergétique. Que ce soit au sein d’une entreprise, d’une ville, d’un pays, de zones interconnectées ou non, quelle solution peut apporter l’hydrogène au paysage énergétique de demain ? À travers quels systèmes énergétiques et dans quel contexte géographique pourrait-il se démarquer d’autres solutions ? De nombreuses recherches ont été effectuées sur le sujet, la plupart se concentrant sur des applications spécifiques de l’hydrogène. Cet ouvrage collectif proposé par les élèves du Mastère Spécialisé OSE a pour but d’analyser ce vecteur hydrogène-énergie dans sa globalité :  la mobilité, la production d’énergie, son stockage, sa flexibilité, son apport dans les microgrids sont autant d’aspects qui seront traités à travers deux approches. La première, écosystémique, montrera l’intérêt de développer ce vecteur énergie en local alors que l’approche macro systémique y préfèrera des actions à grande échelle ; le tout tentant de montrer que l’hydrogène est un vecteur incontournable pour la transition énergétique.

Plus d’informations, cliquez ici.

2019

Image credit: © Presses des Mines

Association Evénement OSE– Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques de MINES ParisTech, L’Hydrogène, vecteur énergétique du futur ?, Presses des MINES, Collection Développement durable, 117 p., 2019, 978-2-3567-1557-9. <hal-02735702>

L’hydrogène, vecteur énergétique du futur? – 25 septembre 2018 : 18e édition de l’événement organisé par les étudiants du Mastère Spécialisé© OSE (Optimisation des Systèmes Énergétiques) du Centre de Mathématiques Appliquées de MINES ParisTech. Pour la promotion 2017 du mastère spécialisé© OSE de MINES ParisTech, la thématique de l’hydrogène en tant que vecteur énergétique a été le fil conducteur des sujets de réflexion tout au long de son année de formation…

…Le congrès OSE est l’un des aboutissements de ces réflexions. Parrainé par GRTgaz et soutenu par Air Liquide et la Chaire Modélisation Prospective au service du développement durable, il est articulé en deux parties. Après une présentation de la vision hydrogène de l’AIE par Paul Lucchèse, président de l’Accord Hydrogène de l’AIE et le point de vue de l’AFHYPAC par son président Philippe Boucly, la matinée est consacrée à des présentations commençant par un état de l’art des technologies hydrogène, leurs usages et quelques pilotes industriels avec Air liquide et Haffner Energy. Ensuite, une table ronde est dédiée aux aspects macro systèmes pour débattre autour de la mobilité et le transport grande maille avec H2plus, Air Liquide et GRTgaz. L’après-midi laisse place aux aspects relatifs aux écosystèmes impliquant le stockage d’Hydrogène. Une table ronde est dédiée aux initiatives locales en présence de Capenergies, la BU Hydrogène d’Engie et Cofely hydrogène France. Enfin, des considérations politiques et environnementales sont évoquées pour aboutir à l’ouverture vers certaines perspectives de la filière. Enfin, Carole Baron de GRTgaz parrain de cet événement et partenaire de la Chaire MPDD peut alors clôturer ce congrès.Pourquoi un congrès sur le thème de l’hydrogène énergie?Ce sujet est un enjeu d’actualité et au cœur des débats autour de la transition énergétique. Il allie des domaines aussi divers que la technique, l’économie, la politique et le social. Le développement de l’hydrogène comme vecteur énergétique s’étend bien au-delà d’un simple exercice technico-économique, il est un vrai phénomène de société qui fera partie de notre quotidien dans un avenir proche. Ce vecteur qui semble a priori ne posséder que des vertus fait aussi débat. Sa production doit rester respectueuse de l’environnement, son transport et son stockage nécessitent une sécurité spécifique et son usage requiert l’acceptabilité du grand public. Le congrès OSE aborde tous ces domaines avec les acteurs qui développent et valorisent la filière hydrogène comme vecteur énergétique du futur.Qui sont les intervenants?Les conférenciers et invités des tables rondes sont des experts et représentants d’industries et d’institutions à même d’apporter une contribution inédite et pertinente aux nombreuses questions soulevées par l’hydrogène vecteur énergie

Plus d’informations, cliquez ici.

2017

Image credit: © Presses des Mines

Gilles GUERASSIMOFF (coordonné par), Microgrids : pourquoi, pour qui ?, Presses des MINES, Collection Développement durable, 252 p., 2017, 978-2-3567-1462-6. <hal-01589804>

Dans un contexte empreint de doutes sur l’avenir énergétique et climatique, de nombreuses solutions émergent pour œuvrer à l’amélioration de nos systèmes de production d’énergie. Électrification rurale, insularité, réseau vieillissant, intégration des énergies renouvelables, réduction des gaz à effet de serre, maîtrise de la demande en énergie, sécurité, fiabilité, sont autant de raisons pour la promotion des réseaux dits intelligents (smart grids)…

…En France, la plupart des expérimentations lancées en 2009 dans le cadre de la feuille de route « réseaux électriques intelligents » arrivent à leur terme et les premières leçons peuvent ainsi être tirées dans les quatre grandes thématiques explorées : favoriser la maîtrise et gestion de l’énergie, faciliter l’intégration des EnR décentralisées, anticiper l’évolution des réseaux électriques existants et préfigurer les modèles d’affaires. Cependant, les smart grids vont au-delà du simple vecteur électrique et du contexte français, voire européen, où nos réseaux comptent parmi les plus fiables au monde. L’avènement des smart grids au niveau mondial permet d’ouvrir le paradigme aux réseaux multiénergies (électricité, chaleur, froid) et aux zones beaucoup plus contraintes. Ainsi, le concept de microgrid, initialement réservé aux ZNI (Zones Non Interconnectées) ou à l’électrification rurale, permet d’envisager des solutions adaptées à de nombreuses autres applications. À travers cet ouvrage collectif proposé par les élèves du Mastère Spécialisé® OSE, on mesurera toutes les dimensions à aborder pour définir le rôle et cibler les acteurs qui oeuvrent à la promotion des microgrids et de ses potentialités à travers le monde.

La thématique des microgrids a servi de fil conducteur au congrès éponyme : « Microgrids : pourquoi, pour qui ? » réalisé conjointement avec la Chaire Modélisation prospective au service du développement durable (MPDD) du Centre de Mathématiques Appliquées de Mines ParisTech. Il s’est déroulé le 28 septembre 2016 à MINES ParisTech sur son site de Sophia Antipolis.

Plus d’informations, cliquez ici.

2015

Image credit: © Presses des Mines

Nadia MAÏZI (coordonné par), Changer d’échelle pour les négociations climatiques. Huit initiatives régionales, sectorielles et citoyennes, Presses des MINES, Collection Développement durable, pp.164, 2015, 978-2-3567-1238-7. <hal-01201660>

Changer d’échelle dans la négociation climatique, c’est tenter de dépasser les débats complexes et inertiels sur les niveaux d’engagement de réduction des gaz à effet de serre que chaque pays serait prêt à consentir – ces engagements, lorsqu’ils sont annoncés, ne préjugeant d’ailleurs pas des moyens d’action que ces pays peuvent mettre en œuvre. C’est pour tenter de bousculer cette vision « top-down » de la négociation que les élèves du …

… Mastère spécialisé® en Optimisation des Systèmes Énergétiques ont imaginé des propositions pour déplacer le cadre des discussions climatiques…: en adaptant les mécanismes de financement aux contraintes des pays en développement ou aux enjeux de ceux qui reposent quasi exclusivement sur la production d’hydrocarbures ; en envisageant la réponse sectorielle que pourrait initier les secteurs très sensibles aux enjeux environnementaux comme le Charbon, l’Uranium ou l’Acier ; ou enfin en déclinant leurs solutions au niveau quotidien et individuel, plaçant le citoyen au centre des efforts, ciblant des ressources en raréfaction rapide comme l’eau, ou enfin prenant en compte les questions de congestion de trafic urbain. Ces jeunes ingénieurs et scientifiques qui ont abordé le monde de l’énergie en une année d’immersion autour des systèmes énergétiques à MINES ParisTech à travers une approche originale basée sur l’optimisation, proposent ici quelques clés originales pour rechercher des solutions durables répondant à des contraintes de plus en plus fortes: changement climatique, épuisement des ressources, contraintes politiques et financières, etc.

Plus d’informations, ici.

Image credit: © Presses des Mines

Association Evènement OSE – Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques de MINES ParisTech, Les nouvelles filières gazières dans le mix énergétique de demain : Gaz non conventionnels et gaz renouvelables. Presses des Mines, pp.104, 2015, Collection Développement durable, 978-2-35671-224-0. <hal-01155427>

Quelle place pour les nouvelles filières gazières dans le mix énergétique de demain ? – 25 septembre 2014 : 14e édition de l’événement organisé par les étudiants du Mastère Spécialisé© OSE (Optimisation des Systèmes Énergétiques) du Centre de Mathématiques Appliquées de MINES ParisTech…

…la thématique des nouvelles filières gazières a été le fil conducteur des sujets de réflexion tout au long de son année de formation. Le congrès OSE est l’un des aboutissements de ces réflexions. Parrainé cette année par GRTgaz, il est articulé autour de présentations et tables rondes organisées autour de deux thèmes répartis par demi-journée. Le premier thème est consacré à l’état des lieux énergétique des ressources non conventionnelles. Il aborde les caractéristiques techniques et de production des gaz et huiles de schiste avant de faire un zoom sur le cas des USA. La table ronde prolonge les débats sur l’Europe et éclaire des questions techniques et économiques de la salle. Le second thème ouvre la voie des gaz renouvelables, du Biométhane au Power to Gas, les voies de valorisation du Biogaz sont explorées et débattues. En parallèle de la conférence, les partenaires du congrès exposent leur positionnement et leur coeur de métier autour des stands permettant un prolongement des échanges plus personnalisé. L’intégralité des présentations et des échanges de cette journée a été retranscrite dans ce recueil. Pourquoi un congrès sur le thème des nouvelles filières gazières ? Ce sujet est un enjeu d’actualité et au coeur des débats autour de la transition énergétique. Il allie des domaines aussi divers que la technique, l’économie, la politique et le social. Le mix énergétique de demain comptera une part importante de Gaz, où sont les gisements potentiels ? Quels sont leurs impacts sur notre environnement ? Quelles valorisations envisager dans le contexte actuel et à venir ? Le congrès OSE aborde toutes ces questions avec les acteurs qui développent et intègrent les nouvelles filières gazières dans le mix énergétique de demain. Qui sont les intervenants ? Les conférenciers et invités des tables rondes sont des experts et représentants d’industries et d’institutions à même d’apporter une contribution inédite et pertinente aux nombreuses questions soulevées par les nouvelles filières gazières et leur avenir.

Plus d’informations, ici.

2014

Image credit: © Presses des Mines

Association Evénement Ose – Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques de MINES ParisTech. Actes du colloque : Énergie, citoyens et ville durable. Presses des Mines, 92 p. – ISBN 978235671328, 2014. <hal-01011173>

Pour la promotion 2012 du mastère spécialisé OSE des Mines ParisTech, la thématique de la ville durable a été le fil conducteur des sujets de réflexion tout au long de son année de formation. Le Congrès Ose est l’un des aboutissements de ces réflexions. Il prend la forme de présentations et de tables rondes organisées en deux thèmes répartis par demijournée. Le premier thème aborde la ville durable en tant que ville intelligente ou « Smart City »…

en présentant le point de vue des grands industriels du secteur et les perspectives technologiques. Une table ronde prolonge le débat en s’intéressant à la vision internationale des enjeux de la ville durable. Le second thème élargit le sujet au travers de points de vue diversifiés allant du politique à la prospective en passant par le citoyen, clé de la mutation des villes en villes durables. En parallèle de la conférence, des exposants constitués d’entreprises et de start-up ont pu expliciter leur positionnement et cœur de métier ainsi que présenter leur réalisations. L’intégralité des présentations et échanges de cette journée ont été retranscrits dans ce recueil. Pourquoi un congrès sur le thème de la ville durable ? Ce sujet synthétise un grand nombre de problématiques et d’enjeux d’actualité sur des domaines aussi divers que la technique, l’économie, la politique et le social. De nombreux thèmes d’actualité tels que la transition énergétique, l’avènement des « smart-energies », l’économie circulaire ou les enjeux du vivre ensemble trouvent leurs échos dans la thématique de la ville durable. Le congrès 2013 du mastère spécialisé OSE traite ce sujet pluriel avec un focus particulier sur l’énergie, tout en l’éclairant sous des angles originaux. Les contrastes au niveau mondial, la prospective et la question de l’adhésion citoyenne sont ainsi abordés.

Plus d’informations, ici.

2013

Image credit: © Presses des Mines

Association Evénement Ose – Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques de MINES ParisTech. Smart Grids et stockage : Innovation et perspectives. Presses des MINES, 90 p. – ISBN 9782356710437, 2013. <hal-00822943>

Ces dernières années ont vu l’avènement du concept de Smart Grids ; de nombreux débats et échanges ont eu lieu sur la définition des Smart Grids et sur la façon d’unifier les technologies énergétiques et de télécommunication pour atteindre un système optimal en termes d’adéquation offre-demande. La résolution d’une telle équation montre que le stockage de l’énergie est une variable de décision incontournable…

…tant au niveau technique qu’économique. Dans ces conditions, un état des lieux ainsi que les perspectives d’avenir d’une telle synergie devaient être débattus. Le congrès OSE 2012 fut organisé pour enrichir ce débat. Ce Congrès revêt la forme de présentations et tables rondes organisés autour de deux thèmes : le premier concerne les projets Smart Grids et stockage (innovations) ; le second concerne l’économie, la régulation et le développement international. L’intégralité des présentations et échanges de cette journée ont été retranscrits dans ce recueil. Qui sont les intervenants ? Les conférenciers et invités des tables rondes sont des industriels, représentants du monde académique et institutionnel, experts et acteurs des collectivités locales. Ces différents groupes ont permis de multiplier les points de vue techniques, économiques ou juridiques afin de mieux éclairer la complexité du thème abordé.

Plus d’informations, ici.

Image credit: © Presses des Mines

Gilles Guerassimoff, Nadia Maïzi. Smart grids : au-delà du concept, comment rendre les réseaux plus intelligents. Presses des Mines, 400 p., 2013, Développement durable, 978-2-911256-93-6. <hal-00748572>

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible », écrivait Antoine de Saint-Exupéry. Rendre possibles les réseaux électriques du futur, c’est d’abord répondre aux défis techniques, économiques, sociaux et environnementaux liés à la fourniture d’une électricité de qualité au plus grand nombre. Confronté à la complexité technologique d’un domaine associant énergie et télécommunications…

…à des stratégies internationales industrielles et politiques divergentes, à des questions d’acceptabilité sociale, l’essor des smart grids est encore balbutiant. Les réseaux n’ont pourtant d’autre choix que d’évoluer rapidement : il est impératif de répondre aux enjeux de fiabilité, sécurité et modernisation du système électrique dans son ensemble pour le bénéfice des producteurs, des consommateurs et des gestionnaires de réseaux. Dans ce paradigme de Smart Grids, le stockage d’énergie est assuré d’occuper une place centrale. Pourtant, les cadres législatif et économique de son développement restent encore à inventer, les filières industrielles en sont à leurs prémisses et les tensions sur les matières premières se multiplient. A travers cet ouvrage collectif proposé par les élèves du Mastère spécialisé OSE on mesurera que la réponse à ces défis est bien souvent contextuelle, mais qu’une chose est sûre : les réseaux de demain seront intelligents ou ne seront pas.

Plus d’informations, ici.

2011

Image credit: © Presses des Mines

Association Evénement Ose – Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques de MINES ParisTech. Eau et énergie : Quelles interactions, quelles synergies ?. Presses des MINES, 90 p. – ISBN 9782911256509, 2011. <hal-00597069>

Colloque  » Eau et Énergie : Quelles interactions, quelles synergies ?  » 1er octobre 2010 : dixième événement organisé par les étudiants du Mastère spécialisé OSE (Optimisation des Systèmes Energétiques) de Mines ParisTech. La thématique des interactions entre les ressources Eau et Energie a accompagné tout au long de leur année de formation la promotion 2009 du Mastère OSE de Mines ParisTech, spécialisé en…

…Optimisation des Systèmes Energétiques. La forme choisie pour le colloque Eau-Energiea été l’association de conférences et d’une table ronde. L’intégralité des présentations faites par différents spécialistes des domaines de l’eau et de l’énergie, ainsi que les échanges lors la table ronde ont été retranscrits dans ce recueil. Pourquoi le colloque Eau et Energie ? Les ressources énergétiques et les ressources en eau sont deux très grands enjeux sociétaux du XXIème siècle. Elles font toutes deux l’objet de pressions environnementales et d’utilisation. Cependant elles sont habituellement traitées de manière cloisonnée. L’objectif du colloque est de dresser un état des lieux, de dégager les interactions et synergies possibles, et d’ouvrir la discussion sur une vision à plus long terme. Qui sont les intervenants ? Les conférenciers et invités de la table ronde sont des industriels, des représentants du milieu académique, des experts, des acteurs des collectivités locales et des organismes d’interface. Ces différents groupes ont permis de multiplier les points de vue techniques, économiques ou juridiques, pour mieux éclairer la complexité du thème.

Plus d’informations, ici.

Image credit: © Presses des Mines

Gilles Guerassimoff, Nadia Maïzi. Eau et énergie : destins croisés. Presses des Mines, 322 p., 2011, Collection Développement durable, 978-2-9112-5641-7. <hal-00561132>

Eau et énergie : le divorce est désormais impossible pour ces deux destinées dont les trajectoires se sont imbriquées au gré de l’actualité des changements climatiques. Car pour ces deux éléments, indispensables à nos sociétés, les synergies sont multiples. Et le débat sur les transitions énergétiques ne peut plus s’envisager sans faire référence à la question de l’eau. Une eau omniprésente pour l’énergie, et pour des volumes toujours…

… plus importants: comment sinon refroidir les moyens de production d’électricité, produire de l’énergie hydroélectrique, des biocarburants, extraire les ressources fossiles conventionnelles voire non conventionnelles, … Une énergie indispensable pour faire de l’eau une ressource au quotidien : comment sinon pomper, traiter, dessaler, distribuer ou encore irriguer pour satisfaire nos besoins élémentaires. Telles sont les questions qu’aborde cet ouvrage collectif décliné par 17 ingénieurs et manageurs qui composent la 10e promotion du Mastère OSE* spécialisé en Optimisation des Systèmes Energétiques de MINES ParisTech. A travers ce recueil de textes, ils nous proposent les éléments d’une réflexion sur le dilemme que nous pourrions prochainement affronter : boire ou produire, faudra-t-il choisir ? Après un état des lieux sur les ressources, les auteurs nous entrainent dans une description de la chaine énergétique et de ses relations à l’eau. Puis ils nous proposent une analyse des difficultés auxquelles ces deux éléments doivent faire face de concert, à travers l’exposé des conséquences des changements climatiques et des sources de tensions liées aux conflits géopolitiques. Alors en explorant le rôle que pourraient jouer les énergies fluviales et marines et les technologies de dessalement, ils envisagent ce que nous pourrions tirer de meilleur de cette association entre eau et énergie. Enfin, dans la tradition du Centre de Mathématiques Appliquées, ils nous proposent une analyse prospective pour éclairer le futur de ces destins croisés. Cet ouvrage sans équivalent permet de prendre la mesure des challenges à venir pour assurer la symbiose eau-énergie.

Plus d’informations, ici.

2009

Image credit: © Presses des Mines

MAIZI Nadia et HOURCADE Jean-Charles (coordonné par SELOSSE Sandrine), Carbone et Prospective, Presses des MINES, octobre 2009, 137p. <hal-00508545>

Cet ouvrage retranscrit les interventions réalisées lors du colloque inaugural international de la Chaire Modélisation prospective au service du développement durable, organisé conjointement par la Chaire et l’ETSAP (Energy Technology Systems Analysis Program). L’inauguration de la Chaire Modélisation prospective au service du développement durable, qui a eu lieu le 16 décembre 2008 à MINES ParisTech à Sophia Antipolis, a été l’occasion de réunir des spécialistes industriels et académiques des domaines énergie-climat…

…Ces experts, internationaux et nationaux, ont ainsi pu échanger leur vision prospective long terme de l’évolution des systèmes énergétiques et de la problématique carbone.
Les responsables de la Chaire Modélisation prospective ont également montré leur détermination à constituer, avec les partenaires de la Chaire, une force vive visant à faciliter la prise de décisions dans les débats touchant aux enjeux scientifiques et technologiques liés à la double contrainte énergétique et climatique.

En savoir plus